Yo! On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle série d'article qui portera sur nos plus grands classiques du rap francophone.

Un nouvel article sortira tous les mois et chaque mois ce sera au tour d'une nouvelle personne de nous expliquer quels sont ses classiques.

Comme le titre de l'article le laisse entendre, il s'agit d'un classement partant de l'année en cours jusqu'au plus loin que l'on puisse remonter dans ses classiques.

Pour ce premier article, c'est moi-même qui vais me prêter au jeu! Comme j'ai beaucoup de classiques et un peu la flemme d'écrire aujourd'hui je vais vous les lâcher en plusieurs parties tout au cours du mois par tranche de décénnies. Commençons!

2017 - Disiz la Peste - Autre Espèce - Pacifique

Tout le monde connait Disiz la Peste ne serait-ce que pour son titre J'pète les plombs qui nous a tous fait bien rire à l'époque. Mais aujourd'hui Disiz a bien changé!

Il est, selon moi, passé de la catégorie de "rappeur" à celle "d'artiste". Capable de chanter aussi bien que de rapper, ça fait du bien de voir un "ancien" capable de se mettre au goût du jour tout en restant lui-même et en gardant la même plume.

Ce titre là, je l'ai écouter en boucle tout au cours de l'année et c'est sans conteste le meilleur son de l'album Pacifique.

2016 - Népal - 444 Nuits - 444 Nuits

Ce gars là, pour moi c'était la révélation de l'année 2016! Son album 444 Nuits a su montrer de quoi Népal était capable!

Des lyrics recherchés et construit, un flow calme mais très technique et des prods aux petits oignons. Népal sait se démarquer des artistes actuels et c'est ça qu'on veut! Quelque chose de différent sur la forme mais qui dans le fond reste du rap.

Le projet 444 Nuits se divise en deux parties. Vous prendrez la pilule rouge? Ou la pilule bleue?

2015 - Espiiem - 777 - Noblesse Oblige

J'me suis toujours pas remis de l'annonce de son retrait dans le rap. Espiiem apporte une technique dans le flow que je n'ai jamais trouvé ailleurs dans le rap francophone.

L'album Noblesse Oblige a été comme une révélation pour moi et le début de mon ouverture. Je suis passé de puriste à... simplement un homme qui aime la musique (Dieu merci).

Pour moi ce mec n'est pas un rappeur, c'est un directeur artistique et son retrait du rap, c'est justement pour se concentrer sur les artistes de son label Orfèvre.

On espère tout de même un retour. En tout cas il nous a promis de nouveaux sons (hors projets) à l'avenir.

2014 - Furax - De Haine Et D'Eau Tiède - Testa Nera

On change un peu de registre là. Furax c'est un peu mon père spirituel. Une plume des plus acerbe, une voix rauque et déchirée, un flow qui reflète toute la barbarie d'un pirate (les vrais, Barbarossa etc..., pas les petits somaliens sur leurs pneumatiques).

Faut avoir le cœur bien accroché pour écouter Testa Nera tant l'album tangue entre haine et ragesse (de la rage mêlée à la tristesse, ouais j'invente des mots...). Furax c'est du rap de pirate!

2013 - Artcore State Of Mind - Artcore State of Mind - EP

Je pensais pas que c'était possible de faire du rap drôle et sérieux à la fois. Les mecs de ASOM m'ont prouvé que c'était possible. Ce titre là, c'est du brisage de nuque assuré! Et attention, ça débite les mots à une vitesse dont on est peu habitué dans le rap francophone (ou peu habitué à ce que ça sonne bien).

Pour les avoir vu plusieurs fois en live, c'est le feu! Boom tchak!!!

 

2012 - Deen Burbigo - Debout à l'Aube - Inception

Deen Burbigo fait partie des seuls gars (avec Nekfeu et un peu Doum's) que je peux écouter dans l'Entourage (pour moi les autres sont tout pété, mais ça n'engage que moi). Ce son m'a permit pendant un bon moment de me lever sur un bon pied prêt à affronter la journée qui m'attendais. C'est avec cet EP que j'ai connu Deen et c'était vraiment une bonne découverte.

2011 - Scylla - Cherche ft. Furax - Thermocline

Je vous parlais de pirate avec Furax tout à l'heure! Hé bien je vous propose de rencontrer l'Elfe dans ce gros feat qui est paru sur l'EP Thermocline de Scylla!

Que dire de ce son si ce n'est qu'il fait son taf comme il faut. Il nous emmène dans un univers digne de Tolkien! J'regrette malgré tout l'absence de clip qui aurait pu être juste épique!

2010 - Convok - Bestial - Les Mots, L'art, ...

Convok c'est un peu LE punchliner belge. Je l'ai découvert sur son EP Les Mots, L'art, ... il y a quelques années. Ça m'a permit de m'ouvrir un peu au rap belge et de découvrir d'autre pépite.

Un flow plutôt brut, une prod très agressive et des punchlines à n'en plus finir. Voilà ce que nous promet ce son.

 

Voila qui conclut cette décennie. La suite la semaine prochaine! En attendant, je vous propose d'aller sur Facebook et de partager, sur votre mur, VOS plus grand classiques toutes époques confondues en n'oubliant pas de citer la page Aktivist - Hip-Hop et avec le hashtag #AktivistClassics! On a hâte de découvrir ce qui est pour VOUS les classique du rap francophone!

Recherche!

Suis-nous!

Événements à venir!

Partenaires

Partage du contenu!

Tu trouve que ça manque de contenu?
Ajoute le tiens dès maintenant!

C'est très simple!
Il suffit de t'inscrire!

Le chargement est anomarlement long...
Arrêter le chargement